Home » Protect » Our conservation and restoration programmes » The water primrose FEDER program

The water primrose FEDER program

JussiePlantes aquatiques originaires d’Amérique du sud, les jussies, Ludwigia peploides et Ludwigia grandiflora, ont été introduites en Europe au début du XIXème siècle comme plantes d’ornement (aquariums, bassins).

L’envahissement exponentiel des zones humides et des canaux par les jussies présente des menaces à plusieurs niveaux : perturbation de la gestion hydrolique des marais et augmentation du risque d’inondations, per de la diversité biologique par la modification du biotope et compétition avec les espèces autochtones, menaces sur les activités économiques : l’élevage, la pêche, la chasse, le tourisme, la circulation des bateaux et la production industrielle.
Les jussies sont donc classées invasives majeures et un contrôle de l’expansion des herbiers s’avère nécessaire.

Depuis 2001, les jussies, Ludwigia spp, se sont progressivement installées sur le Canal du Vigueirat du pont des Entre 2 (Mas Thibert) jusqu’à l’Etang du Landre, de même qu’en amont et en aval de cette zone. Leur présence en amont sur le Canal du Vigueirat remonte à une dizaine d’années, mais c’est probablement le faucardage des nénuphars pratiqué sur ce canal qui a provoqué la dissémination de ces espèces en aval.

Jussies Ccanal du VigueiratLa présence d’une telle densité de jussies sur la quasi-totalité de la section du canal et certains endroits, induit un fort risque de colonisation des marais périphériques, dont les Marais du Vigueirat. Chaque crue du Canal du Vigueirat inonde de nombreux marais qui ne sont pas encore colonisés et y apporte ainsi des propagules de jussies. De plus, les pompages effectués dans le Canal du Vigueirat pour mettre en eau les marais ou les étangs de chasse disséminent les jussies à l’intérieur même des marais alentours. Il s’est donc avéré très important de mettre en oeuvre un programme de régulation de ces espèces sur ce canal car il est source d’envahissement de nouveaux secteurs, qui seront eux-même à traiter ensuite.

Jussie Canal du VigueiratLes connaissances et différentes études menées sur le Canal du Vigueirat ont permis de définir les usagers et gestionnaires du canal. Un travail de concertation avec les différentes structures gestionnaires du Canal du Vigueirat a été mené. Il a été décidé que l’ensemble du Canal du Vigueirat devrait être traité.

L’opération est prévue sur 80km du Canal du Vigueirat, d’Eyragues à l’embouchure de l’étang du Landre, sur les communes d’Eyragues, Maillane, Saint Rémy de Provence, Saint Etienne du Grès, Tarascon, Fontvieille, Arles et Port Saint Louis du Rhône (Département des Bouches du Rhône et Région Provence Alpes Côte d’Azur).

Le programme FEDER « Contrôle de la jussie sur le Canal du Vigueirat – réhabilitation pilote – Pays d’Arles » a débuté en 2011 et s’achevera en 2015.

Les objectifs de ce programme sont multiples :

  • la réduction forte de la jussie, sur l’ensemble du Canal du Vigueirat, d’Eyragues à l’embouchure de l’étang du Landre, pour permettre à terme le contrôle régulier et routinier des herbiers de jussie par les acteurs de la gestion du canal. Cet arrachage se fait grâce à un bauteau arracheur spécialement conçu pour cette opération.
  • la mobilisation des différents acteurs de la gestion de l’eau de ce territoire et leur implication dans le programme de lutte contre la jussie, notamment pour pérenniser l’action de contrôle.
  • le transfert de méthodologies et de techniques de lutte contre les jussies, ainsi que l’arrêt des mauvaises pratiques de lutte (faucardage, traitements chimiques). En particulier par la diffusion d’informations sur la lutte contre les jussies et la sensibilisation des acteurs des territoires touchés et des territoires susceptibles de l’être.
  • la recherche de débouchés et d’utilisations pour les jussies arrachées (fabrication de pâte à papier, etc.)
  • la mise en place d’études scientifiques afin de contrôler l’efficacité de l’opération et de connaître les impacts à court et moyen terme de l’arrachage de la jussie sur l’évolution de la faune et de la flore du canal.

Les Amis des Marais du Vigueirat sont les maître d’ouvrage et maître d’œuvre de ce projet. Certains volets sont traités par des prestataires extérieurs comme la Tour du Valat sur la partie scientifique de l’opération, l’association L’Art du Trait sur la valorisation de la jussie et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Rhône-Pays-d’Arles sur la réalisation d’outils de communication.

Partenaires du projet :

  • L’Association du Vigueirat Central de Tarascon
  • L’Association de Dessèchement des Marais d’Arles o Le Grand Port Maritime de Marseille
  • La Fédération pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques des Bouches-du-Rhône
  • L’Association des pêcheurs Arles Saint-Martin de Crau pour la pêche et la Protection des Milieux Aquatiques
  • Le Parc Naturel Régional de Camargue
  • Le Conservatoire du littoral
  • La Ville d’Arles
  • Le Syndicat Mixte de Gestion des Associations Syndicales du Pays d’Arles
  • L’Oeuvre Générale du Canal du Galéjon
  • L’ASA Agricole du perimètre Centre-Crau
  • La Société de Chasse de Port-Saint-Louis-du-Rhône
  • Les propriétaires riverains concernés.


Partenaires financiers :

  • l’Europe par le FEDER Provence-Alpes-Côte d’Azur (Fonds Européen de Développement Régional)
  • l’Etat par la DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur (Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et la DIRECCTE Provence-Alpes-Côte d’Azur (Direction Régionales de Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi)
  • L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse
  • Le Conservatoire du littoral
  • Le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Le Conseil général Bouches-du-Rhône
  • La communauté d’agglomération ACCM (Arles Crau Camargue Montagnette)
  • La commune d’Arles

 

Télécharger la plaquette sur “L’arrachage de la Jussie dans le canal du Vigueiraté