Accueil » Protéger » Programmes de recherche et de suivi » Le baguage des oiseaux

Le baguage des oiseaux

Des opérations de baguage sont menées depuis plus de 30 ans sur le site, pour le Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (CRBPO) et pour des programmes « personnels ».

programmes du CRBPO

Ces programmes sont nationaux et visent à suivre des espèces ou des groupes d’espèces afin de pouvoir répondre à des questions au niveau national voire international sur la migration ou la démographie. Plusieurs programmes sont actuellement menés sur le site il s’agit :

  • du STOC-Capture qui permet d’étudier l’évolution des populations des oiseaux communs et d’évaluer notamment le succès de reproduction. Une station est en place depuis 1990 dans la zone boisée « Bois des Cabanes-Woodstoc ».
  • du programme PHENO qui vise à étudier la phénologie de la reproduction. Une station est active dans la roselière de Pisci-sud, elle vise particulièrement les espèces paludicoles.
  • du programme VOIE qui a pour but de préciser les connaissances sur certaines espèces. Sur le site sont visés la Rémiz penduline, le Bruant des roseaux et l’Hirondelle rustique.

Les opérations de baguage sont réalisées par des bagueurs travaillant sur le site mais également par des bagueurs extérieurs. Seul le programme STOC est mené dans un cadre professionnel.

Les stages

Depuis 2004 des stages de formation au baguage sont organisés sur le site. Co-encadrés par Yves Beauvallet, bagueur formateur de la délégation Rhône-Alpes, ces stages se déroulent pendant une semaine durant les vacances scolaires de la Toussaint et un total de 8 stagiaires est accueilli chaque année. Durant ces cessions, des candidats sont également évalués par le personnel du CRBPO en vue d’obtenir leur autorisation de capture. Les Marais du Vigueirat, faisant partie des 3 sites français accueillant ces stages mixtes, se prête bien à ces activités pédagogiques puisqu’il présente différents milieux où il est possible de capturer des oiseaux en abondance ainsi que des infrastructures adaptées permettant d’accueillir les participants (logements, salles de réunion).

Les programmes personnels

Il s’agit de programmes déposés par des particuliers ou des organismes de recherche et qui visent à étudier des espèces ne faisant pas partie des programmes nationaux du CRBPO. Les responsables de ces programmes disposent d’autorisation spécifique. Outre le programme personnel de l’ONCFS pour l’étude de l’hivernage de la Sarcelle d’hiver par l’ONCFS, la Cigogne blanche et la Mouette mélanocéphale font l’objet de programmes personnels, de manière occasionnelle.

Du fait de ses grandes étendues de roselières, les Marais du Vigueirat accueillent de nombreux passereaux paludicoles nicheurs, qui font notamment l’objet des différents programmes de baguage.

Parmi le cortège caractéristique des roselières de Camargue, citons la Lusciniole à moustaches Acrocephalus melanopogon qui se rencontre exclusivement dans les roselières du pourtour méditerranéen et dont le delta du Rhône et les zones humides périphériques abritent la majorité de la population régionale (FLITTI et. al., 2009). Elle niche préférentiellement dans des roselières âgées non coupées et diversifiées en espèces. Elle est classée vulnérable et quasi menacée en France du fait de ses faibles effectifs et de sa répartition réduite. Le site est particulièrement favorable à l’espèce et accueille certaines années près de la moitié de l’effectif nicheur régional. En 2015, 40 couples de cette espèce ont été estimés sur le site ce qui représente 1,6% de l’effectif national.

La Rousserole turdoïde Acrocephalus arundinaceus, la Locustelle luscinioïde locustella luscinioides, le Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus (dans la région sous la sous-espèce witherbyi), sont autant d’autres passereaux qui peuvent faire l’objet de programmes de bagage.